6 petits paradis européens pour salariés en télétravail et nomades digitaux 💻 🌍 🌴

Mis à jour le 17/05/2022 | Publié le 09/01/2022 | Europe, Idées voyages, Voyage et (télé)travail

Difficile de mettre tout le monde d’accord sur la définition du paradis ! C’est pour cette raison que dans cet article, il y en aura pour tous les goûts : amateurs de soleil, de plage, de villes d’art et d’histoire, d’ambiance festive…

Comme il s’agit d’un article dédié aux personnes travaillant à distance, il fallait aussi que le paradis dispose de certains avantages indispensables : une très bonne connexion wifi, une offre de logements meublés abondante et abordable, et un faible décalage horaire avec la France pour éviter d’avoir à travailler en horaires décalés…

Alors, difficile à trouver, le paradis européen des télétravailleurs ? C’est ce que nous allons voir ici, sans plus tarder !

5 petits paradis européens pour salariés en télétravail et nomades digitaux

Playa Honda (Lanzarote)

Pour les amateurs de :

☀️ 🌋 🥾 🏖️

En quelle saison ?

En-dehors des périodes de vacances scolaires européennes !
(Privilégiez les périodes « creuses » : septembre – novembre, janvier, mars, mai-juin)

Quel budget ?

💰💰

Pourquoi on aime ?

Playa Honda, c’est un peu la définition qu’on se fait du paradis : une immense plage de sable doré, des baignades à volonté dans les vagues de l’Atlantique, les majestueux volcans de Lanzarote en toile de fond, l’odeur du poisson grillé et des croquetas qui s’échappe des terrasses des nombreux petits restaurants face à l’océan, la balade du soir sur la jetée pour faire comme les habitants du coin, les jolies petites maisons blanches typiques de Lanzarote et leurs charmants jardins de sable noir et de cactus…

L’image même du paradis on vous dit ! À condition, toutefois, d’y séjourner hors saison, car si les îles Canaries se rapprochent fortement d’un petit paradis terrestre en période « creuse », il n’en est pas de même à l’arrivée des foules de touristes britanniques, allemands, français et néerlandais lors des vacances scolaires.

Allez-y en basse saison, respirez l’air marin vivifiant entre deux séances de télétravail et profitez des charmes de l’île volcanique : randonnées, baignades, parcs naturels et cratères à l’apparence lunaire, dîners de poissons grillés, balades en dromadaire, soirées sur la plage…

Si Playa Honda n’offre pas les hébergements hôteliers des grandes stations balnéaires de l’île, elle regorge en revanche de petits appartements meublés qui vous permettront de vivre comme un habitant de Lanzarote et non comme un touriste. Plus calme que sa très touristique voisine Puerto del Carmen, elle est aussi moins chère et plus authentique. Seul inconvénient : l’aéroport de Lanzarote se trouve juste à côté de la ville, ce qui peut occasionner quelques désagréments en haute saison, lorsque le trafic aérien bat son plein.

C’est un peu moins le paradis si vous détestez :

🦟

Même au paradis, il y a quelques trouble-fêtes ! En journée, pas grand chose à craindre, mais dès la nuit tombée, les moustiques sont nombreux et coriaces ! Pour profiter à fond de Lanzarote, on vous conseille de vous équiper d’un très bon anti-moustiques et d’une moustiquaire de lit.

Playa Honda à Lanzarote - 5 petits paradis européens pour salariés en télétravail et nomades digitaux

Split (Croatie)

Pour les amateurs de :

☀️ 🏛️ 🍸 ⛵

En quelle saison ?

Au printemps et en automne pour profiter de la douceur du climat, de la luminosité et des rues encore calmes de la deuxième ville de Croatie.

Quel budget ?

💰💰

Attention aux prix qui peuvent quadrupler en haute saison (été) !

Pourquoi on aime ?

Nous avons eu la chance de passer du temps à Split en automne, et alors qu’une grande partie de l’Europe était plongée dans la grisaille et la pluie, la capitale de la Dalmatie bénéficiait d’une luminosité incroyable et d’une douceur très agréable.

Split n’a pas l’aura touristique de Dubrovnik, mais elle est néanmoins fabuleuse à découvrir et à vivre, avec ses bâtiments antiques parfaitement intégrés au reste de la ville, ses jolies rues commerçantes, son ambiance élégante et animée et sa douceur de vivre.

En bord de mer, elle est entourée d’un vaste parc offrant une vue plongeante sur l’Adriatique, idéal pour faire du sport ou prendre l’air entre deux séances de télétravail !

Le soir, à la belle saison, l’animation bat son plein. Split est donc une destination parfaite pour les télétravailleurs amateurs de belles pierres, de mer et de dolce vita.

En bonus : prenez la mer en direction des jolies îles croates de Brač ou de Hvar, rapidement accessibles en ferry au départ de Split.

Split (Croatie) - 5 petits paradis européens pour salariés en télétravail et nomades digitaux

Varsovie (Pologne) et Budapest (Hongrie)

Pour les amateurs de :

🏛️  🎉 🍻 🎨

En quelle saison ?

Selon vos envies du moment : en été pour le soleil, les nuits animées et les événements festifs ; en hiver pour l’ambiance féérique sous la neige.

Quel budget ?

💰

Pourquoi on aime ?

Quand on vous dit le mot « paradis », vous ne songez pas tout de suite aux capitales de l’Est, n’est-ce pas ? Et pourtant, les villes de l’Est sont parfaites pour les télétravailleurs amateurs de culture, d’art et d’histoire, de fêtes aussi, car à Varsovie et à Budapest, la jeunesse fait la fête et insuffle à ces villes une ambiance moderne et dynamique, à mille lieux de l’image nostalgique que l’on se fait parfois des villes de l’Est.

Autre point d’importance tout à leur avantage : ces deux capitales sont très bon marché, tant au niveau du logement que de l’alimentation ou des sorties. L’idéal, donc, pour des télétravailleurs désirant maîtriser leur budget tout en se faisant plaisir (jolis appartements, bons restaurants, etc.).

C’est un peu moins le paradis si vous détestez :

🥳

Si pour vous, paradis rime avec calme et solitude, mieux vaut oublier ces deux capitales !

Varsovie (Pologne) - 5 petits paradis européens pour salariés en télétravail et nomades digitaux

Sliema (Malte)

Pour les amateurs de :

🏛️  🎉 ☀️ 🍝

En quelle saison ?

Comme pour Lanzarote, privilégiez les périodes « creuses » ! (septembre – novembre, janvier, mars, mai-juin). Malte est une île très touristique et peut donc être vite surchargée en période de vacances scolaires.

Quel budget ?

💰💰

Pourquoi on aime ?

Une petite île qui a tout d’une grande ! Impossible de s’ennuyer à Malte : nombreux restaurants et bars, riche patrimoine historique, sentiers de randonnée longeant la mer, criques propices à la baignade, vie nocture animée, sorties en mer…

En plus d’être baignée de soleil la majeure partie de l’année, Malte condense sur à peine 316 km² de terre toute une panoplie de loisirs et de découvertes aptes à satisfaire les visiteurs les plus exigeants. Attention néanmoins à éviter la haute saison (périodes de vacances scolaires), car les prix peuvent rapidement grimper et l’affluence vite devenir étouffante.

Hors saison, c’est un vrai petit bijou dans lequel on se sent si bien qu’on se verrait bien rester looooongtemps.

Au niveau de la gastronomie, il est facile de s’y régaler de généreux plats de pâtes ou de poisson, mais aussi d’y savourer une cuisine de rue roborative à des prix très modestes.

Imaginez un peu vos journées de télétravail à Malte, entre footing le long de la mer, travail en terrasse, déjeuner de pastizzi sur la plage, re-travail à l’ombre de votre balcon, dîner d’espadon grillé ou de pâtes à la crème de pistache puis soirée endiablée dans les bars de St Julian’s. Pas mal, non ? 😉

Notre choix à Malte s’est porté sur Sliema en raison de sa situation en bord de mer, de sa proximité avec la capitale La Valette, ainsi qu’avec la ville très (parfois trop au goût de certains) animée de St Julian’s, ainsi que pour son mix d’animation et de calme.

C’est un peu moins le paradis s’il vous faut absolument :

🏖️

S’il est possible de se baigner presque partout à Malte (y compris dans les principales villes), ce n’est en revanche pas un endroit que l’on recommanderait pour la plage (celles-ci sont généralement petites et donc vite bondées). Néanmoins, Malte regorge de jolies petites criques où il est agréable de nager. Mieux pour la baignade, donc, que pour les longs après-midi de bronzette sur la plage !

Malte - 5 petits paradis européens pour salariés en télétravail et nomades digitaux

Tallinn (Estonie)

Pour les amateurs de :

🏛️  🌊 ⛴️ 🧳

En quelle saison ?

Tallinn est charmante en toute saison, choisissez d’y séjourner selon le climat qui vous convient (froid et neige l’hiver, soleil et nuits courtes l’été). L’automne peut parfois être pluvieux.

Quel budget ?

💰💰

Pourquoi on aime ?

Comme pour Varsovie et Budapest, Tallinn n’est peut-être pas le premier endroit auquel vous songeriez lorsqu’on vous parle de « paradis ». Et pourtant, elle n’est pas surnommée la perle de la Baltique pour rien !

Tout d’abord, son centre-ville moyenâgeux est tout simplement ravissant, et on a beaucoup de plaisir à s’y promener. Sa façade sur la mer Baltique permet par ailleurs de s’offrir de longues et revigorantes balades au milieu d’une journée de télétravail (à condition toutefois d’être bien couvert(e) en saison hivernale !).

La capitale estonienne possède en outre de passionnants musées, dont le fabuleux Seaplane Harbour, à ne surtout pas manquer ! Enfin, Tallinn est une ville dynamique et créative, où les quartiers modernes poussent comme des champignons et où les jolies boutiques et les bars et restaurants tendances sont légion.

Plus chère que d’autres villes européennes comme Varsovie ou Budapest mentionnées plus haut, elle reste néanmoins bon marché en comparaison des capitales d’Europe de l’Ouest.

Un autre de ses avantages ? Elle est très bien située pour les télétravailleurs qui souhaitent s’offrir quelques escapades lors de leurs week-ends : Helsinki se trouve à 2h de ferry à peine, tandis qu’il ne vous faudra que 4h de bus pour rejoindre Riga, la jolie capitale lettone célèbre pour son architecture Art Nouveau.

Tallinn (Estonie) - 5 petits paradis européens pour salariés en télétravail et nomades digitaux

Photos ©traveladdicts.fr (sauf mention contraire)

Clause de non-responsabilité : les informations figurant sur cette page ne sont pas exhaustives. Elles reposent sur les dernières données disponibles recueillies auprès de sources sûres et ouvertes au public (sources que nous mentionnons généralement dans nos articles). Bien que Travel Addicts s’efforce de les tenir à jour, nous n’assumons aucune responsabilité, de quelque nature que ce soit, quant à l’exhaustivité et à l’exactitude de ces informations.

Cet article est susceptible de contenir des liens affiliés, ce qui signifie que nous pourrions percevoir une petite commission (sans coût supplémentaire pour nos lecteurs !) si ceux-ci choisissaient d’acheter un service ou un produit via l’un de ces liens.

Voyagez bien informé(e) 🌍 🗞️

Recevez tous les nouveaux articles dans votre boîte mail ( 1 email maximum par semaine - garantie zéro spam).

L’actu voyage

Trouvez votre hôtel au meilleur prix

+ d’Europe

Voir tous les articles Europe

+ d’actu voyage

Share This