Varsovie, ça vous dit ?

Mis à jour le 20/04/2021 | Publié le 26/08/2020 | Capitales du Monde

Avez-vous déjà entendu l’un de vos amis s’extasier : “Je pars en weekend à Varsovie” ? Non ? Nous non plus !

Varsovie n’a pas vraiment l’aura touristique de Prague ou Budapest, ses consœurs d’Europe de l’est. Et pourtant, nous avons été surpris par son charme et son dynamisme, qui n’ont rien à envier aux capitales voisines…

 

Parc Lazienki
Varsovie

Après Berlin, c’est donc par Varsovie, la capitale polonaise, que nous avons poursuivi notre voyage. Deux raisons principales à ce choix :

Raison numéro 1 : la Pologne est l’un des pays favoris des tourdumondistes (les voyageurs qui ont réalisé un tour du monde) et arrive 12ème sur 70 au classement des plus beaux pays du monde ! Ce classement avait éveillé notre curiosité, et nous avions donc très envie de découvrir ce pays et les raisons qui le rendaient si populaire parmi les voyageurs au long cours.

Raison numéro 2 : la Pologne est classée verte presque partout (pas verte dans le sens bucolique et fleuri du terme 🌳, mais verte dans le sens covid-free 😉), ce qui signifie qu’après notre escapade polonaise, nous ne nous retrouverions normalement pas bloqués dans le choix des pays ou régions que nous voudrions visiter. Sauf… à Jersey 🤔 où la Pologne est classée en orange et où une quarantaine est désormais obligatoire pour les voyageurs en provenance de ce pays, alors qu’il est classé en vert partout ailleurs. Ca tombe bien, Jersey ne fait pas partie de nos projets d’itinéraires dans l’immédiat ! Pologne, nous voila ! 😃

Palais du parc Lazienki
Statue de Chopin

Varsovie ne laisse rien transparaître des atrocités qu’elle a subies. C’est une capitale jeune, fêtarde et dynamique, et à moins d’explorer ses musées, on ne devine pas aisément la barbarie dont elle a été victime pendant la Seconde Guerre Mondiale.

La capitale polonaise a terriblement souffert de la guerre. Tristement célèbre pour son ghetto, dont subsistent aujourd’hui quelques fragments de murs, elle l’est moins pour son insurrection de 1944, où les habitants de la ville se sont courageusement battus contre l’occupant nazi. 150 000 hommes et femmes ont péri au cours de ces deux mois de combats, pendant lesquels l’Armée Rouge, postée sur la rive opposée de la Vistule, attendait patiemment l’effondrement de la ville pour mieux l’envahir par la suite, abandonnant les habitants à leur triste sort.

Avant la guerre, 1 307 000 personnes peuplaient la ville de Varsovie. En 1945, elle comptait moins de 140 000 habitants. Un coup d’œil porté aux photos prises après les bombardements suffit à imaginer le calvaire subi par la capitale polonaise et sa population pendant les cinq années d’occupation nazie.

Le contraste de ces images avec la Varsovie d’aujourd’hui est saisissant ! La vieille ville, dont il ne restait rien après les bombardements, a été patiemment reconstruite par ses habitants de la fin de la guerre au début des années 1960 sur la base des plans médiévaux, et est aujourd’hui rayonnante. Nous avons adoré arpenter ses pavés, de jour comme de nuit,

et profiter de son ambiance agréable et animée pour siroter en terrasse du délicieux thé glacé à l’hibiscus (que l’on trouve un peu partout ici) et grignoter quelques pierogi.

Ahhh les pierogi…. on s’en lèche encore les babines ! 😋 Ce sont des sortes de raviolis farcis (pommes de terre, fromage, champignons, fruits…), cuits dans l’eau bouillante comme des pâtes (version “light“, enfin presque) ou frits (version un peu moins light, mais qu’est-ce que c’est bon !).

Pour digérer les plats polonais (toujours servis copieusement), le mieux est encore de faire une belle balade dans la ville, où les passionnés d’architecture y trouveront leur compte : styles baroque, gothique, néoclassique et renaissance se mêlent harmonieusement à Varsovie. Des monuments construits pendant la période communiste de l’après-guerre, comme l’immense et imposant Palais de la Culture voulu par Staline, jalonnent également la ville. Mais l’architecture moderne n’est pas en reste ! En témoignent le POLIN Museum et le Centre des Sciences Copernic, ou encore les superbes jardins suspendus de la Bibliothèque de l’Université.

Bref, vous l’aurez compris : on a vraiment aimé Varsovie. Et on commence à mieux comprendre maintenant le rang élevé de la Pologne au classement des pays où il fait bon voyager…

Place du château de Varsovie

Et sinon, qu’est-ce qu’il y a à voir à Varsovie ?

On a beaucoup aimé :

❤️❤️❤️   Le Musée de l’Insurrection : une visite interactive passionnante et indispensable pour comprendre l’histoire de la ville et ce qu’elle a traversé pendant l’occupation.

❤️❤️❤️   Le Parc Łazienki, romantique à souhait !

❤️❤️❤️   Se promener dans la vieille ville de Varsovie, on ne s’en lasse pas.

❤️❤️   La façade et les jardins suspendus de la bibliothèque de l’université, qui méritent le détour et offrent une jolie balade et de belles vues sur la ville.

❤️❤️   Le Château royal, qui domine la place principale de la vieille ville, est une remarquable copie de l’original, totalement détruit par les bombardements de la Seconde Guerre Mondiale.

❤️❤️   Le Palais de la Culture et des Sciences : bon, on aime ou on n’aime pas… Mais dans tous les cas, il ne laisse personne indifférent 😉

❤️❤️   Les halles Koszyki, à l’architecture Art nouveau, qui ont été entièrement rénovées et abritent aujourd’hui 18 restaurants, servant aussi bien des plats gastronomiques polonais que de la street food thaïlandaise. C’est un lieu très populaire désormais, qui accueille généralement beaucoup de monde à l’heure des repas.

❤️   Le monument de l’Insurrection, une remarquable sculpture en bronze érigée en l’honneur des combattants et inaugurée le 1er août 1989, le jour du 45ème anniversaire de l’Insurrection.

 

La petite adresse que nous avons préférée :

GOŚCINIEC Polskie Pierogi, au 41 de la rue Nowy Świat : c‘est là que nous avons dévoré les meilleurs pierogi frits !

Galerie photos – Varsovie

Cliquez sur les images pour les agrandir…

Articles similaires

On a testé… la balade en dromadaire à Lanzarote

On a testé… la balade en dromadaire à Lanzarote

Les dromadaires, on ne s’attend pas vraiment à les trouver ici, à Lanzarote. Pourtant, voilà cinq siècles qu’ils arpentent les étendues désertiques des Canaries. Où les trouver ? Comment faire une balade en dromadaire à Lanzarote ? On vous dit tout ici.

lire plus
Comment voyager sans stress partout dans le monde quand on a la phobie des moustiques (et autres petites bêtes)…

Comment voyager sans stress partout dans le monde quand on a la phobie des moustiques (et autres petites bêtes)…

On peut être baroudeur(se) chevronné(e), avoir traversé des dizaines de pays dans des conditions de confort pas toujours optimales, et être phobique des moustiques, tétanisé(e) du bourdonnement, boursouflé(e) à la moindre piqûre. Pas de panique, vous n’êtes pas seul(e) ! Retrouvez ici toutes nos astuces pour un voyage serein.

lire plus
Alligators en pagaille, conquête spatiale, plages de rêve et montagnes russes à en perdre la tête : Bienvenue en Floride !

Alligators en pagaille, conquête spatiale, plages de rêve et montagnes russes à en perdre la tête : Bienvenue en Floride !

Les immanquables d’un voyage en Floride et tous nos conseils pour façonner votre itinéraire idéal. Partez à la conquête de l’espace, hurlez de terreur dans les montagnes russes, retrouvez-vous nez à nez avec alligators et pythons birmans, arpentez Miami de jour comme de nuit… Aucun risque de vous ennuyer en Floride !

lire plus

Recevez un e-mail à la diffusion de nos prochains articles

* Vous pourrez vous désabonner à tout moment.

Pin It on Pinterest

Share This

Vous aimez cette page ?

Partagez la !