Frontières françaises : peut-on voyager en France avec un test PCR salivaire et/ou oropharyngé ?

Mis à jour le 26/07/2021 | Publié le 16/06/2021 | Tests PCR (et autres tests covid), Voyage et Covid

Cet article est un complément à notre précédent article Peut-on voyager avec un test PCR salivaire, car vous avez été nombreux à vous intéresser de près à ce sujet et à vous poser cette question : qu’en est-il du retour en France ? Peut-on voyager vers la France depuis l’étranger avec un test PCR salivaire ou oropharyngé (prélèvement dans le fond de la gorge) ?

Si certaines destinations mentionnent explicitement le type de prélèvements qu’elles acceptent, d’autres ne le précisent pas, comme nous vous l’indiquions dans l’article précédent. Par exemple, Malte stipule que le test PCR doit être nasopharyngé (« a negative nasopharyngeal RT-PCR test »).

Dans ce cas, pas de place pour l’incertitude.Mais qu’en est-il des destinations, comme la France, qui ne le précisent pas ?

    Peut-on voyager en France avec un test PCR salivaire ou oropharyngé



     

    La France accepte-t-elle tous les types de tests PCR réalisés en laboratoire ?

    Dans toutes les communications officielles de la France, il est indiqué qu’un test antigénique ou PCR (sans autres précisions) est nécessaire pour rentrer en France depuis l’étranger (sauf dans certains cas pour les voyageurs vaccinés, voir notre article à ce sujet).

    Nous avons donc contacté la Direction Centrale de la Police aux Frontières, qui nous a confirmé que ce qui était pris en compte était la technique d’analyse (le PCR), et non le type de prélèvement.Par ailleurs, les tests oropharyngés et les tests salivaires ont été approuvés par la Haute Autorité de Santé française, il n’existe donc pas de contre-indication.

    Une excellente nouvelle donc, pour les voyageurs, qui peuvent venir en France depuis l’étranger sans passer par le désagréable test PCR nasopharyngé.

    Attention tout de même à vérifier qu’il s’agit bien d’un test PCR (ou RT-PCR) et non d’un auto-test ! De même, votre test PCR doit être réalisé par un laboratoire d’analyses afin qu’il soit considéré comme valable.

     

    Différence entre test PCR salivaire et test PCR oropharyngé

    Selon les pays dans lesquels vous voyagerez, vous rencontrerez diverses méthodes de prélèvement. Par exemple, en Grèce ou en Autriche, il est courant dans les laboratoires de faire des prélèvements oropharyngés (au fond de la gorge, au niveau des amygdales, avec un coton-tige comme pour le prélèvement nasopharyngé).

    En Espagne, il existe un nouveau type de prélèvement (appelé « bucofaringeo« ) pour lequel vous devrez ingérer un liquide et faire des gargarismes (comme avec un bain de bouche) puis recracher dans un tube pour que le liquide soit analysé.

    Dans de plus en plus de pays, il est aussi possible de faire pour les adultes le test salivaire qui est réalisé en France pour les enfants, soit en crachant dans un pot, soit en prélevant de la salive à l’intérieur de la cavité buccale.

    Certains tests combinent les deux techniques : prélèvement au fond de la gorge + collecte de salive. Dans tous les cas, ces tests ne sont pas douloureux, et bien moins désagréables que la version nasopharyngée (même si le test oropharyngé peut causer une seconde de désagrément, sans douleur).

     


     

    Comment savoir si une destination n’accepte pas les tests salivaires ?

    Une différence notable est à prendre en compte pour ces tests néanmoins : le prélèvement oropharyngé est réalisé à l’aide d’un écouvillon (« swab » en anglais), alors que la collecte de salive est simplement un échantillon (« sample » en anglais), ce qui est important à savoir pour comprendre la réglementation du pays dans lequel vous allez voyager.

    En effet, certains pays, comme l’Italie, spécifient que le test PCR doit être réalisé à l’aide d’un écouvillon (« a negative molecular or antigen swab test »). Dans ce cas, seuls les prélèvement nasopharyngés et oropharyngés sont acceptés (et non les tests salivaires).

    D’autres, comme l’Egypte, précisent qu’un « oral or nasal swab test » est accepté, ce qui signifie là aussi que votre prélèvement peut être fait au fond de la gorge, mais qu’un test salivaire ne suffira pas.

    Enfin, les pays qui ne précisent pas le type de prélèvements acceptés ne font théoriquement pas la différence entre les prélèvements nasopharyngés, oropharyngés et salivaires, mais simplement entre les techniques d’analyse (PCR, NAAT, LAMP, antigénique, etc.).

     

    Et en France, peut-on réaliser un test PCR salivaire ou oropharyngé pour voyager à l’étranger ?

    Théoriquement, oui, rien ne s’y oppose. MAIS dans les faits, c’est extrêmement difficile, car très peu de laboratoires en France proposent le test oropharyngé (et beaucoup, quand vous leur poserez la question, ne sauront même pas de quoi vous parlez…), et le test salivaire est pour l’intant réservé aux enfants.

    Pourquoi ? Franchement, nous ne savons pas… Nous avons nous-mêmes posé la question à de très nombreux laboratoires situés en France, et la réponse qui nous a été donnée était que le test standard en France était le test nasopharyngé, et que très peu de laboratoires ne savaient actuellement / n’avaient le matériel pour réaliser le test oropharyngé.

    Néanmoins, pour les personnes qui présentent des contre-indications au test PCR nasopharyngé (maladie hémorragique par exemple, ou opération récente du nez ou de la cloison nasale), il est possible d’obtenir une ordonnance médicale pour effectuer le prélèvement au fond de la gorge et non au fond de la cavité nasale.

     


    SOURCES : Direction Centrale de la Police aux Frontières, Ministerio della Salute (Italie), Haute Autorité de Santé, Malta Government

    Clause de non-responsabilité : les informations figurant sur cette page ne sont pas exhaustives. Elles reposent sur les dernières données disponibles recueillies auprès de sources sûres et ouvertes au public (sources que nous mentionnons généralement dans nos articles). Bien que Travel Addicts s’efforce de les tenir à jour, nous n’assumons aucune responsabilité, de quelque nature que ce soit, quant à l’exhaustivité et à l’exactitude de ces informations.

    Cet article contient des liens affiliés, ce qui signifie que nous pouvons percevoir une petite commission (sans coût supplémentaire pour nos lecteurs !) si ceux-ci choisissent d’acheter un service ou un produit via l’un de ces liens.

    Voyagez bien informé(e) 🌍 🗞️

    Recevez tous les nouveaux articles dans votre boîte mail ( 1 email maximum par semaine - garantie zéro spam).

    ARTICLES RÉCENTS

    PRODUITS RECOMMANDÉS



    Cet article pourrait aussi vous intéresser :

    Articles similaires

    L’Inde annonce enfin sa réouverture

    L’Inde annonce enfin sa réouverture

    Après plus d’un an et-demi de fermeture de ses frontières, l’Inde réouvre enfin aux voyageurs le 15 novembre prochain ! Quelles seront les conditions d’un voyage en Inde ? La réponse dans cet article.

    lire plus
    Pourquoi prendre un VPN avant de partir en voyage ?

    Pourquoi prendre un VPN avant de partir en voyage ?

    Vous entendez de plus en plus souvent parler de VPN dans votre quotidien numérique, et vous vous demandez en quoi il vous serait utile en voyage (ou dans votre salon) ? On vous explique tous les avantages du VPN dans cet article !

    lire plus


    Covid-19 : toutes les infos pour voyager en Égypte

    Covid-19 : toutes les infos pour voyager en Égypte

    Faut-il un pass sanitaire pour voyager en Égypte ? Quelles sont les conditions de voyage pour les voyageurs vaccinés et non-vaccinés ? Quelles sont les restrictions sur place ? Toutes les réponses dans cet article.

    lire plus

    Pin It on Pinterest

    Share This