Covid-19 : toutes les infos pour voyager vers la France et depuis la France dès le 9 juin

Mis à jour le 18/06/2021 | Publié le 04/06/2021 | Voyage et Covid, Infos covid par pays

Cet article est régulièrement mis à jour pour tenir compte de l’évolution de la réglementation (dernière mise à jour : le 17/06/21).

Voilà plusieurs semaines que nous attendions avec impatience les annonces des autorités françaises pour savoir à quelle sauce nous, voyageurs, allions être mangés… C’est désormais chose faite ! Nous savons enfin quelles seront les conditions de voyage et de retour en France en provenance de l’étranger, mais aussi dans quels pays les voyageurs français pourront voyager pour le tourisme.

Sans plus tarder, voici donc les nouvelles conditions sous lesquelles vous pourrez vous déplacer depuis et vers la France à compter du 9 juin !

Des pays classés en vert, orange ou rouge

    La France établira régulièrement une liste de pays classés en vert, en orange ou en rouge (pays où la circulation d’un variant préoccupe les autorités). Cette première liste est déjà consultable sur le site du ministère des Affaires Étrangères, et sera révisée le 30 juin prochain.

    En fonction du pays d’arrivée des voyageurs, les mesures sanitaires ne seront pas les mêmes (voir plus bas). L’approche choisie par la France est donc différente (et plus restrictive) que certains de ses voisins européens, comme par exemple la Croatie, qui accepte désormais les voyageurs vaccinés du monde entier sans aucune restriction, quel que soit leur pays de provenance (à l’exception de 4 pays dans le monde).

    Ainsi, la liste mise à jour par les autorités françaises le 17 juin est la suivante :

    EN VERT se trouvent les pays de l’Espace européen (les 27 États membres de l’UE + Liechtenstein, Norvège et Islande), ainsi que quelques pays dont la situation sanitaire est jugée très satisfaisante (mais qui pour la plupart, malheureusement, gardent leurs frontières fermées aux voyageurs européens pour l’instant) : Australie, Canada, Corée du Sud, États-Unis, Israël, Japon, Liban, Nouvelle-Zélande, et Singapour.

    EN ORANGE, on retrouve des pays hors Espace européen dont la situation sanitaire est jugée satisfaisante ou en cours d’amélioration (mais pour lesquels des mesures sanitaires à l’arrivée en France seront toujours en vigueur, pour les voyageurs non vaccinés mais aussi pour les voyageurs vaccinés). Ces pays sont tous ceux qui ne font partie ni des pays classés en vert, ni de ceux classés en rouge.

    EN ROUGE sont classés les pays dont la situation sanitaire préoccupe les autorités françaises, notamment en raison de la circulation d’un variant de la covid-19 : Afghanistan, Afrique du Sud, Argentine, Bahreïn, Bangladesh, Bolivie, Brésil, Chili, Colombie, Costa Rica, Inde, Maldives, Népal, Pakistan, Paraguay, Sri Lanka, Suriname, Uruguay.

    ⚠️  Attention ! Lorsque vous voyagez dans un pays étranger, la réglementation de votre pays de destination peut être différente de celle de votre pays de départ. Aussi, si vous êtes Français et que la France vous autorise à voyager sans restrictions vers un pays classé “vert”, cela ne signifie pas pour autant que ce pays vous accueillera sans restrictions. Pensez toujours bien à vérifier les conditions d’accueil de votre pays de destination.

    Voyager vers la France et depuis la France : des restrictions différentes pour les voyageurs vaccinés et non vaccinés

      4 vaccins actuellement reconnus

      Les restrictions sanitaires sont différentes à l’arrivée et au départ de France selon que les voyageurs sont vaccinés ou non. Pour qu’un vaccin soit reconnu en France, il faut qu’il ait été approuvé par l’Agence Européenne du Médicament (EMA). Pour l’instant, les vaccins reconnus par l’EMA sont au nombre de quatre :

      • AstraZeneca
      • Pfizer
      • Moderna
      • Johnson & Johnson (Janssen)

      Le schéma vaccinal doit être complet : une injection pour le Janssen, deux injections pour les autres vaccins. La preuve de vaccination n’est valable qu’après un certain délai post-injection :

      • 4 semaines pour le Janssen
      • 2 semaines après la 2ème injection pour Pfizer, Moderna et AstraZeneca
      • 2 semaines après l’injection unique d’un vaccin pour les personnes ayant déjà contracté la covid-19 par le passé (une seule injection nécessaire en France dans ce cas)

        Un certificat covid numérique dès le 1er juillet

        Au niveau européen, un certificat covid numérique sera mis en place dès  le 1er juillet (même si certains pays comme l’Espagne entendent le rendre utilisable quelques semaines plus tôt). Ce certificat (ou pass sanitaire numérique) permettra d’attester que le voyageur est vacciné, qu’il a un test covid récent ou qu’il s’est rétabli de la covid-19 depuis moins de 6 mois.

          Voyager vers/depuis un pays vert

            Voyageurs vaccinés

            • Au départ de France : pas besoin de motif impérieux. Pour tout ce qui concerne les tests et la quarantaine, ce sont les règles en vigueur dans le pays de destination qui sont prises en compte.
            • À l’arrivée en France : aucune restriction (aucun test covid, ni à l’embarquement, ni à l’arrivée en France, et aucune quarantaine).

            Voyageurs non vaccinés

            • Au départ de France : pas besoin de motif impérieux. Pour tout ce qui concerne les tests et la quarantaine, ce sont les règles en vigueur dans le pays de destination qui sont prises en compte.
            • À l’arrivée en France : avant l’embarquement à destination de la France, un test PCR ou antigénique négatif de moins de 72h est nécessaire. Aucune mesure de quarantaine à l’arrivée.

              Voyager vers/depuis un pays orange

                Voyageurs vaccinés

                • Au départ de France : pas besoin de motif impérieux. Pour tout ce qui concerne les tests et la quarantaine, ce sont les règles en vigueur dans le pays de destination qui sont prises en compte.
                • À l’arrivée en France : avant l’embarquement à destination de la France, un test PCR négatif de moins de 72h ou bien un test antigénique négatif de moins de 48h est obligatoire, même pour les voyageurs vaccinés. Aucun test ne sera en revanche réalisé à l’arrivée en France, et aucune mesure de quarantaine ne s’applique.

                Voyageurs non vaccinés

                • Au départ de France : un motif impérieux est nécessaire (voir la liste des motifs impérieux pour les pays orange). Pour tout ce qui concerne les tests et la quarantaine, ce sont les règles en vigueur dans le pays de destination qui sont prises en compte.
                • À l’arrivée en France : pas de motif impérieux nécessaire pour les ressortissants français ainsi que pour les ressortissants étrangers résidant officiellement en France. Avant l’embarquement à destination de la France, un test PCR négatif de moins de 72h ou bien un test antigénique négatif de moins de 48h est obligatoire. En outre, des tests antigéniques aléatoires seront réalisés à l’arrivée des voyageurs en France. Un auto-isolement de 7 jours est également en vigueur.

                  Voyager vers/depuis un pays rouge

                    Voyageurs vaccinés

                    • Au départ de France : les voyages à destination des pays rouges sont déconseillés par le ministère de l’Europe et des Affaires Étrangères. Pour s’y rendre, il faudra justifier d’un motif impérieux (voir liste des motifs impérieux pour les pays classés en rouge). Pour tout ce qui concerne les tests et la quarantaine, ce sont les règles en vigueur dans le pays de destination qui sont prises en compte.
                    • À l’arrivée en France : pas de motif impérieux nécessaire pour les ressortissants français ainsi que pour les ressortissants étrangers résidant officiellement en France. Avant l’embarquement à destination de la France, un test PCR ou antigénique négatif de moins de 48h est obligatoire. En outre, un test antigénique sera réalisé dès l’arrivée du voyageur en France. Une mesure d’auto-isolement de 7 jours est également en vigueur (cette mesure ne concerne toutefois pas les voyageurs qui n’auront fait que transiter par un pays classé rouge moins de 24h en zone internationale d’un aéroport).

                    Voyageurs non vaccinés

                    • Au départ de France : les voyages à destination des pays rouges sont déconseillés par le ministère de l’Europe et des Affaires Étrangères. Pour s’y rendre, il faudra justifier d’un motif impérieux (voir liste des motifs impérieux pour les pays classés en rouge). Pour tout ce qui concerne les tests et la quarantaine, ce sont les règles en vigueur dans le pays de destination qui sont prises en compte.
                    • À l’arrivée en France : pas de motif impérieux nécessaire pour les ressortissants français ainsi que pour les ressortissants étrangers résidant officiellement en France. Avant l’embarquement à destination de la France, un test PCR ou antigénique négatif de moins de 48h est obligatoire. En outre, un test antigénique sera réalisé dès l’arrivée du voyageur en France. Une quarantaine de 10 jours contrôlée par les autorités est par ailleurs obligatoire (cette mesure ne concerne toutefois pas les voyageurs qui n’auront fait que transiter par un pays classé rouge moins de 24h en zone internationale d’un aéroport).

                      Et les enfants dans tout ça ?

                        Au départ de France

                        Les autorités françaises ont bien précisé que “les mesures de motifs impérieux et de quarantaine appliquées aux adultes vaccinés s’étendent dans les mêmes conditions aux mineurs les accompagnant, qu’ils soient vaccinés ou non“.

                        Ceci signifie donc que lorsqu’un adulte est exempté de motif impérieux pour voyager depuis la France car il est vacciné, les enfants non vaccinés qui voyagent avec lui sont eux aussi exemptés de motif impérieux.

                        Néanmoins, les enfants sont toujours soumis aux exigences de tests covid, qui dépendent de la réglementation en place dans le pays de destination (voir à ce sujet notre article sur le voyage avec des enfants pendant la pandémie).

                          À l’arrivée en France

                          Comme vu plus haut, les autorités françaises ont bien précisé que “les mesures de motifs impérieux et de quarantaine appliquées aux adultes vaccinés s’étendent dans les mêmes conditions aux mineurs les accompagnant, qu’ils soient vaccinés ou non”.

                          Ceci signifie donc que lorsqu’un adulte est exempté de motif impérieux et de quarantaine pour voyager vers la France car il est vacciné, les enfants non vaccinés qui voyagent avec lui sont eux aussi exemptés de motif impérieux et de quarantaine.

                          Néanmoins, les enfants sont toujours soumis aux exigences de tests covid pour leur arrivée en France : jusqu’à présent, les enfants de moins de 11 ans en étaient exemptés. Ceci devrait rester la règle (sauf si une homogénéisation des règles concernant les enfants venait à être décidée au niveau européen – la Commission Européenne recommande aux pays membres d’exempter de test les enfants de moins de 6 ans).

                          Les enfants de 12 ans et plus qui auront été vaccinés bénéficieront des mêmes exemptions de test et autres mesures sanitaires que les adultes vaccinés.

                          SOURCES : Gouvernement français, Ministère de l’Europe et des Affaires Étrangères, Commission Européenne

                          Clause de non-responsabilité : les informations figurant sur cette page ne sont pas exhaustives. Elles reposent sur les dernières données disponibles recueillies auprès de sources sûres et ouvertes au public (sources que nous mentionnons généralement dans nos articles). Bien que Travel Addicts s’efforce de les tenir à jour, nous n’assumons aucune responsabilité, de quelque nature que ce soit, quant à l’exhaustivité et à l’exactitude de ces informations.

                          Articles similaires

                          Bonne nouvelle : le Maroc réouvre aux voyageurs étrangers

                          Bonne nouvelle : le Maroc réouvre aux voyageurs étrangers

                          Après avoir suspendu tous les vols internationaux au début du printemps, le Maroc réouvre ses frontières le 15 juin aux voyageurs étrangers et autorise la reprise du trafic aérien. Afin de faciliter la reprise des déplacements ainsi que celle des activités économiques...

                          lire plus
                          De bonnes affaires vers le Maroc avec Transavia

                          De bonnes affaires vers le Maroc avec Transavia

                          Alors que le Maroc vient d’annoncer sa réouverture aux voyageurs étrangers à compter du 15 juin, Transavia confirme le maintien de ses lignes aériennes vers de nombreuses destinations marocaines cet été.

                          lire plus

                          Recevez un e-mail à la diffusion de nos prochains articles

                          * Vous pourrez vous désabonner à tout moment.

                          Pin It on Pinterest

                          Share This