Covid-19 – Nouvelles mesures mises en place par la France : quel impact pour les voyageurs ?

Mis à jour le 04/06/2021 | Publié le 30/01/2021 | Voyage et Covid

⚠️ Update du 04/06/2021 : de nouvelles mesures vont entrer en vigueur pour les voyages depuis et vers la France, à compter du 9 juin 2021. Merci de consulter l’article Toutes les infos pour voyager vers la France et depuis la France afin d’avoir accès aux informations à jour. ⚠️

Cet article a initialement été publié le 30/01/2021. 

Avant, quand on avait un blog de voyage, c’était pour faire rêver les gens et leur offrir des conseils sur leurs prochaines destinations.

Ces derniers temps, quand on écrit un article pour un blog de voyage, on a plutôt l’impression de rédiger le scénario d’un épisode de Prison Break…les réglementations mises en place par les États nous faisant de plus en plus songer aux barreaux d’une prison.

Le gouvernement français a en effet mis en place de nouvelles mesures visant à limiter la propagation de la covid-19, dont certaines vont à nouveau impacter dangereusement le secteur du tourisme et les voyageurs (déjà bien malmenés ces derniers mois).

On fait le point sur ces nouvelles mesures et sur ce qu’elles signifient réellement pour les voyageurs.

 

Nouvelles mesures pour les voyageurs français

 

Peut-on encore voyager en-dehors de la France ?

Les frontières françaises ne sont pas fermées, et les citoyens français peuvent quitter le territoire national.

Néanmoins, depuis le 31 janvier dernier, les voyages vers l’extérieur de l’espace européen font l’objet de restrictions au départ de la France. Il faut en effet pouvoir justifier d’un motif impérieux pour quitter l’espace européen depuis la France (espace européen = États membres de l’Union européenne ainsi qu’Andorre, Islande, Liechtenstein, Monaco, Norvège, Saint-Marin, Saint-Siège et Suisse). Une attestation (disponible ici) doit être complétée par les voyageurs.

Pour vous rendre vers un pays de l’espace européen, pas besoin en revanche de motif impérieux. En effet, comme il est précisé sur le site du ministère de l’Intérieur, « la sortie du territoire métropolitain vers un pays de l’espace européen ne fait pas l’objet de restriction ».

Attention néanmoins à bien vérifier la réglementation en vigueur dans votre pays d’accueil !

⚠️ Update : les autorités françaises ont assoupli les règles concernant le motif impérieux, qui n’est désormais plus nécessaire en direction/au retour des pays suivants : l’Australie, la Corée du Sud, Israël, le Japon, la Nouvelle Zélande, le Royaume-Uni et Singapour.

 

Qui contrôle le motif impérieux pour voyager en-dehors de l’espace européen ?

Tout dépend du vol que vous empruntez pour vous rendre vers votre destination. 

Si vous partez sur un vol direct depuis la France vers un pays hors espace européen :

  • Les contrôles de la Police aux Frontières se feront dans votre aéroport de départ. La PAF est donc en droit de contrôler votre motif de départ, et si vous n’avez pas de motif impérieux ni de justificatif de celui-ci, elle peut éventuellement vous donner une amende ou vous refuser l’embarquement (ce qui n’arrive pas systématiquement).
  • La compagnie aérienne avec laquelle vous voyagez peut aussi contrôler votre attestation de départ. Néanmoins, les compagnies aériennes se sont montrées très peu enclines par le passé à contrôler les motifs de voyage de leurs clients, jugeant le plus souvent que cela ne relevait pas de leurs fonctions. Elles contrôlent donc les attestations remplies par les voyageurs, mais ne se prononcent généralement pas sur la validité du motif impérieux.

 

Si vous partez sur un vol transitant par un autre pays de l’espace européen :

  • Si votre transit n’est que de quelques heures et que vous ne sortez pas de la zone internationale de l’aéroport par lequel vous transitez, vous risquez également de vous voir refuser l’embarquement au départ de votre aéroport français si vous n’avez pas de motif impérieux, car votre destination finale hors espace européen sera connue de la compagnie (notamment si vous voyagez via la même compagnie pour l’ensemble de vos vols).
  • Néanmoins, en toute logique, les contrôles aux frontières ne se feront pas en France et devraient normalement avoir lieu dans le dernier aéroport de l’espace Schengen par lequel vous transiterez.
  • Ce cas de figure est donc assez incertain. Vous pouvez très bien réussir à passer sans problème, tout comme vous faire refuser l’embarquement. Nous vous conseillons vivement de vous renseigner auprès de votre compagnie aérienne.

 

Si vous partez d’un autre pays de l’espace européen :

  • Si vous avez deux vols bien distincts, et que vous ne faîtes pas que transiter par un autre aéroport européen (par exemple si vous passez quelques jours dans une autre capitale européenne) avant de prendre un avion vers l’extérieur de l’espace européen, vous devriez pouvoir embarquer normalement (si, bien entendu, le pays d’Europe depuis lequel vous partez autorise les voyages vers l’extérieur de l’espace européen).
  • Contrairement à des rumeurs qui ont circulé sur les réseaux sociaux, tous les pays européens ne se sont pas mis d’accord pour empêcher les ressortissants européens de quitter l’UE. Il s’agit d’une décision prise par la France, qui n’engage donc que la France et pas l’ensemble de ses voisins européens.

 

Si vous êtes déjà en voyage à l’étranger, dans le cadre d’un voyage touristique débuté avant le 31/01/21 ou d’un tour du monde :

  • Vous n’êtes pas concerné(e) par ces nouvelles mesures.

 

Les frontières extérieures de l’UE sont-elles fermées ?

Oui, et même si cela en surprendra plus d’un, c’est le cas depuis le printemps 2020.

Les frontières européennes sont en effet fermées aux non-résidents européens, à l’exception des résidents de certains (rares) États figurant sur une liste révisée régulièrement par la Commission Européenne de pays jugés « sûrs » par rapport au niveau de propagation de la covid-19.

Actuellement, ces pays sont :

  • Australie
  • Nouvelle-Zélande
  • Rwanda
  • Singapour
  • Corée du Sud
  • Thaïlande
  • Chine, y compris les régions administratives spéciales de Hong Kong et de Macao, sous réserve de confirmation de la réciprocité

Cette fermeture des frontières de l’UE n’empêche donc pas les ressortissants des pays-membres de quitter l’UE, mais plutôt les ressortissants des pays non-membres d’entrer.

Les mesures annoncées le 29 janvier 2021 par la France vont donc avoir comme conséquence d’interdire l’accès des résidents des pays mentionnés ci-dessus au territoire français, sauf motif impérieux.

La fermeture des frontières extérieures de l’UE concerne donc avant tout les citoyens non-européens, et non les citoyens et résidents européens.

 

Vais-je avoir le droit de rentrer en France si je me trouve dans un pays extérieur à l’espace européen ?

⚠️ Update du 12/03/2021 : le retour vers la résidence principale, lorsque celle-ci est établie en France, constituera désormais bien un motif impérieux, et permettra donc de faciliter le retour en France pour les résidents français.

 

Vais-je pouvoir rentrer en France si je me trouve dans un pays extérieur à l’UE ?

« Vais-je avoir le droit » et « Vais-je pouvoir » sont en effet deux questions bien différentes. Cela va avant tout dépendre de la disponibilité des vols, de leur prix, de leur maintien ou de leur annulation.

Les compagnies aériennes vont en effet devoir encore une fois revoir leurs plannings de vols pour s’adapter aux énièmes mesures des gouvernements. Il risque donc d’y avoir des annulations.

Les vols se font parfois rares. Tout récemment par exemple, il nous est arrivé de devoir faire 24h de voyage avec une nuit en aéroport et trois vols différents, pour réaliser un trajet qui habituellement nous aurait à peine pris quelques heures.

Le budget des voyageurs est également bien entendu impacté par cette réduction du nombre de vols, et c’est un paramètre à ne pas négliger si vous avez un budget à ne surtout pas dépasser.

 

Combien de temps vont durer ces nouvelles mesures ?

Les voyages depuis la France vers l’extérieur de l’espace européen devraient à nouveau être autorisés sans motif impérieux à partir du 9 juin prochain.

 

Faut-il faire un test PCR ou antigénique pour pouvoir quitter la France ?

C’est votre destination finale qui compte. Certains pays, comme le Mexique ou la Tanzanie, n’exigent pas de test PCR de la part des voyageurs.

Néanmoins, d’autres exigent désormais des tests covid même pour les voyageurs en transit (c’est notamment le cas des Pays-Bas). Il est donc essentiel de vérifier les mesures en vigueur dans la destination finale ainsi que dans chaque pays traversé.

 

Faut-il faire un test PCR pour rentrer en France ?

Oui, désormais le test PCR négatif de moins de 72h avant le départ (départ du premier vol en cas de voyage avec correspondance), est obligatoire pour entrer en France depuis n’importe quel pays et quel que soit votre moyen de transport. Cela concerne tous les voyageurs de 11 ans et plus.

Il vous faudra également remplir une attestation sur l’honneur qui pourra vous être demandée lors des contrôles aux frontières ou à l’embarquement.

 

SOURCES :  France Diplomatie, Ministère de l’Intérieur, Commission Européenne, Re-Open EU, RFI

Clause de non-responsabilité : les informations figurant sur cette page ne sont pas exhaustives. Elles reposent sur les dernières données disponibles recueillies auprès de sources sûres et ouvertes au public (sources que nous mentionnons généralement dans nos articles). Bien que Travel Addicts s’efforce de les tenir à jour, nous n’assumons aucune responsabilité, de quelque nature que ce soit, quant à l’exhaustivité et à l’exactitude de ces informations.

Articles similaires

Jordanie : tout pour créer votre itinéraire inoubliable

Les expériences inoubliables, les sites à ne surtout pas manquer, les meilleurs hôtels (pour chaque budget voyage), les informations pratiques (vaccins, visa, covid, Jordan Pass…) : toutes les infos pour créer votre itinéraire de voyage en Jordanie.

lire plus

On a testé… le Wadi Rum en 4×4 🏜️🤩

Un époustouflant panorama de roches et de dunes ocres, rouges et or… À découvrir depuis l’arrière d’un pick-up, à dos de dromadaire ou du haut des impressionnantes arches de pierre que vous serez parvenu(e) à escalader !

lire plus

L’Inde annonce enfin sa réouverture

Après plus d’un an et-demi de fermeture de ses frontières, l’Inde réouvre enfin aux voyageurs le 15 novembre prochain ! Quelles seront les conditions d’un voyage en Inde ? La réponse dans cet article.

lire plus

Pin It on Pinterest

Share This