Comment devenir digital nomad : du rêve à la réalité 💻 🌎 (un article loin des clichés)

Mis à jour le 17/05/2022 | Publié le 07/04/2022 | Trucs et astuces, Voyage et (télé)travail

On ne sait pas pour vous, mais à nous, ces deux dernières années de pandémie et de restrictions nous ont donné une furieuse envie de liberté. Et quoi de mieux, en matière de liberté, que de pouvoir poser vos valises où bon vous semble et travailler d’où vous voulez ? Cette tendance du digital nomadism, on en rêvait depuis de longues années mais elle nous semblait loin, très loin du domaine du possible. Et pour cause ! Nos profils ne correspondaient pas franchement à l’image « classique » du digital nomad : entrepreneur ultra-geek, influenceur Instagram aux millions d’abonnés, podcasteur de renom, trader…

Nous n’étions… rien de tout ça, et nous pensions donc, à tort et sûrement comme beaucoup d’entre vous, que cette fabuleuse destinée du nomade digital n’était pas pour nous. Cet article a donc pour but de décomplexer les aspirants nomades digitaux et de partager quelques astuces pratiques pour les mettre sur la voie du bonheur, loin des clichés parfois véhiculés par les médias. Si c’est une thématique qui vous parle, vous fait rêver, ou vous inspire, n’hésitez pas à nous le dire (en nous envoyant un petit mail à [email protected], ça fait toujours plaisir 😊 ), et nous la développerons plus amplement dans de prochains articles consacrés à ce mode de vie.

Comment devenir digital nomad : du rêve à la réalité

Photo by Peggy Anke on Unsplash

Digital nomadism : ce qu’il faut savoir avant de se lancer

Ahhh toutes ces images de digital nomads travaillant sur une plage de sable fin, chapeau de paille sur la tête, la main droite tapotant nonchalamment sur le clavier, la main gauche serrant une Piña Colada… ça vous a fait rêver ? Nous aussi ! Pourtant, force est de constater que si ces images sont parfaites pour Instagram, elles sont bien éloignées de la réalité.

Pourquoi ? Déjà, parce que travailler sur une plage, c’est mauvais pour les laptops (les grains de sable qui s’inscrustent un peu partout…), et aussi parce qu’après quelques verres de Piña Colada, on est plus très frais pour travailler. Cette image idéalisée du nomade digital, c’est en fait plutôt celle du nomade rentier : c’est un mode de vie très sympa aussi, mais malheureusement pas donné à tout le monde 😉

Un nomade digital est en réalité un télétravailleur, et dans télétravail, il y a travail justement. Et autant vous le dire tout de suite : les jobs en télétravail, pour qu’ils soient rémunérés convenablement et à la hauteur de vos envies et de vos compétences, sont souvent proches, au niveau horaires et charge de travail, des jobs de bureau.

Est-ce pour autant un inconvénient ? Pas forcément, car même si vous allez devoir travailler, comme pour n’importe quel job, et être joignable aux horaires de vos clients (ou de vos patrons), vous aurez la liberté totale de vos mouvements. Ce mois-ci, vous avez envie de poser vos valises aux îles Canaries ? Un billet d’avion, un laptop (+ tout votre matériel, nous y reviendrons plus tard) et le tour est joué : vous voilà prêt(e) à attaquer une nouvelle semaine de travail sous le soleil de Lanzarote ou de Fuerteventura ☀️

Bon à savoir :

Le nomadisme digital est bien plus facile maintenant qu’il y a quelques années, et pour cause : la pandémie a montré aux entreprises qu’il était tout à fait possible de fonctionner à distance. Pour elles, ce sont des économies de coûts de fonctionnement (moins de bureaux et donc des loyers moins élevés) et pour les salariés ou les travailleurs freelance, un gain incontestable en matière d’autonomie et de qualité de vie.

Attention néanmoins : si ce mode de vie est le paradis pour certains, c’est l’enfer pour d’autres. Si vous aimez par-dessus tout les moments de convivialité autour d’un café avec vos collègues, les repas d’équipe au restaurant, les afterworks et les meetings en présentiel, vous risquez de vous sentir bien esseulé(e) après seulement quelques semaines en full remote.

Comment devenir digital nomad : du rêve à la réalité

Photo by Merakist on Unsplash

Comment s’y prendre pour devenir nomade digital ?

Ne vous laissez pas décourager

Peut-être vous dîtes-vous que pour devenir nomade digital, vous devez nécessairement posséder des compétences en développement web, en marketing digital ou en cryptomonnaies (une thématique qui a le vent en poupe en ce moment 😉 ) ? Pas forcément !

Grâce à l’évolution fulgurante des modes de travail, accélérée par la pandémie de covid-19, de nombreux secteurs d’activité qui n’offraient autrefois que des jobs dits « de bureau » permettent désormais de travailler à distance : consulting, comptabilité-gestion, assistanat, informatique, customer success, enseignement et formation, ingénierie…

Le choix est vaste et les offres de plus en plus nombreuses, mais la demande, elle aussi, s’amplifie, augmentant ainsi la compétition pour ces jobs convoités de travailleurs à distance. Le salaire, quant à lui, est souvent (mais pas toujours) plus faible pour les jobs en full remote (100% télétravail) que pour ceux en présentiel, mais cette petite perte financière sera vite compensée par le plaisir immense de travailler sur votre terrasse en tongs et paréo et par celui d’économiser chaque jour de précieuses heures de votre temps pour vous consacrer à vos passions plutôt qu’à renifler l’aisselle de votre voisin dans le métro parisien.

Comment devenir digital nomad : du rêve à la réalité

Épluchez soigneusement les offres d’emploi

Là, tout dépend entièrement (ou presque) de vous : vos envies, vos compétences, ce que vous ne voulez pas (ou plus) faire… Tout d’abord, une question essentielle se pose : allez-vous rechercher des missions en freelance ou préférez-vous conserver la sécurité de l’emploi avec un CDI ? Car non, télétravail et digital nomadism ne riment pas forcément avec insécurité et précarité. De plus en plus de jobs en télétravail sont des contrats à durée indéterminée. Le site où vous trouverez le plus d’annonces émanant d’entreprises françaises pour travailler en full remote ? C’est celui-ci → Welcome to the Jungle.

En plus d’être particulièrement bien conçu et agréable à utiliser, il regorge d’annonces dans des secteurs d’activité variés. Cerise sur le gâteau : les filtres de la recherche d’emploi incluent le « Télétravail total possible ». À vous ensuite de jouer avec les filtres et de sélectionner le type de contrat que vous recherchez, le secteur, la profession, le niveau d’expérience, etc.

La suite est entre vos mains : soignez votre CV, soyez convaincant(e) dans votre email ou votre lettre de motivation, faites ressortir vos compétences professionnelles et vos soft skills et surtout, montrez que vous aimez et savez faire preuve de proactivité et travailler en toute autonomie. N’hésitez pas à préciser votre expérience en télétravail (par exemple, en période de covid), cela aidera à convaincre votre futur employeur que vous savez ce que vous voulez et que vous n’allez pas chercher à vous enfuir après 3 semaines de full remote. Par exemple :

Marine – 5 ans d’expérience dans la communication et les relations publiques – Bilingue anglais – Solide expérience du full remote (6 mois en télétravail)

Une autre possibilité, si vous êtes déjà en poste, est de convaincre votre employeur actuel des bienfaits du 100% télétravail. Certaines entreprises sont très réfractaires à ce mode de travail, mais d’autres s’y ouvrent petit à petit. Abordez le sujet avec votre responsable hiérarchique, mais préparez soigneusement vos arguments : volonté de vous installer à l’extérieur de la région parisienne mais désir de conserver votre poste actuel et de poursuivre votre collaboration avec votre entreprise, nécessité de passer moins de temps dans les transports, raisons personnelles (mutation du conjoint par exemple), etc.

Les raisons peuvent être nombreuses et variées, mais plus vous montrerez votre attachement à votre entreprise et à votre poste actuel, et plus vous aurez des chances de succès. Cette solution présente deux avantages considérables : votre employeur actuel vous connaît déjà et vous fait donc probablement déjà confiance, et vous connaissez déjà l’équipe, ce qui diminuera forcément la sensation d’isolement que vous pourriez éventuellement ressentir dans les premiers temps du full remote.

Comment devenir digital nomad : du rêve à la réalité

Et le voyage, dans tout ça ?

Ça y est, vous avez décroché le job en full remote de vos rêves ? C’est parti pour votre nouvelle vie ! Vous verrez certainement que même en étant passionné de voyages, le digital nomad aime aussi parfois poser ses valises 😉  Mais ce qu’il y a de bien justement, c’est que désormais, vous pouvez choisir de refaire vos valises à tout moment : plus besoin d’attendre les sacro-saintes semaines de congés annuels. Ni de prévoir à l’avance. Ni de rester là où ça ne vous plaît pas, juste pour être à proximité du bureau.

La LIBERTÉ, on vous dit !

Clause de non-responsabilité : les informations figurant sur cette page ne sont pas exhaustives. Elles reposent sur les dernières données disponibles recueillies auprès de sources sûres et ouvertes au public (sources que nous mentionnons généralement dans nos articles). Bien que Travel Addicts s’efforce de les tenir à jour, nous n’assumons aucune responsabilité, de quelque nature que ce soit, quant à l’exhaustivité et à l’exactitude de ces informations.

Cet article est susceptible de contenir des liens affiliés, ce qui signifie que nous pourrions percevoir une petite commission (sans coût supplémentaire pour nos lecteurs !) si ceux-ci choisissaient d’acheter un service ou un produit via l’un de ces liens.

Voyagez bien informé(e) 🌍 🗞️

Recevez tous les nouveaux articles dans votre boîte mail ( 1 email maximum par semaine - garantie zéro spam).

L’actu voyage

Vol retardé ou annulé : quels recours ? Quelles indemnités ?

Vol retardé ou annulé : quels recours ? Quelles indemnités ?

Votre vol est retardé, ou pire, annulé, et vous ne connaissez pas encore les recours qui s’offrent à vous ? Pas de panique, on a répertorié pour vous toutes les solutions qui existent et les indemnités auxquelles vous pourrez prétendre, selon les cas.

Trouvez votre hôtel au meilleur prix

+ d’Europe

Voir tous les articles Europe

On a testé… les prisons du KGB (âmes sensibles s’abstenir 😰)

On a testé… les prisons du KGB (âmes sensibles s’abstenir 😰)

En visite dans les capitales baltes, ne manquez sous aucun prétexte les tristement célèbres prisons du KGB, qui font partie des monuments historiques les plus insolites, effrayants et passionnants que vous aurez l’occasion de découvrir en Europe.

+ d’actu voyage

Share This