7 applications de VTC et de taxis à installer sur votre smartphone pour vos voyages en Europe

Mis à jour le 21/12/2021 | Publié le 19/12/2021 | Trucs et astuces

Que vous soyiez en escapade le temps d’un week-end ou au beau milieu d’un plus long voyage, vous aurez sans doute besoin au moins une fois de grimper à l’arrière d’un taxi ou d’un VTC.

Arrivée de nuit, offre de transport en commun inexistante sur votre trajet, bagages trop lourds, envie de gagner du temps… Les raisons qui nous poussent à emprunter un taxi sont diverses et variées, mais force est de constater que nous sommes de plus en plus nombreux à y avoir recours lors de nos voyages, pour le plus grand bonheur des entreprises de chauffeurs privés qui se développent partout à la vistesse grand V.

Les applications de VTC fleurissent et ne sont pas similaires d’un pays à l’autre, ce qui peut parfois rendre vos recherches un peu laborieuses…

Voici donc un petit guide des applications les plus répandues et les plus populaires, que nous avons pris soin de tester dans de nombreux pays européens, et qui vous permettront de gagner du temps et parfois même de l’argent !

Uber, Bolt, Freenow... Quelles applications de VTC ou de taxis utiliser pendant vos voyages ?



Quelles applications de VTC utiliser lors de vos voyages en Europe ?

Voici pour commencer un résumé des entreprises de VTC les plus populaires sur le continent européen. Cette liste n’est pas exhaustive, mais si vous installez quelques-unes des applications mentionnées ci-dessous sur votre smartphone, vous devriez pouvoir vous déplacer facilement et à moindres frais pendant tout votre voyage.

Disponible (presque) partout :

À l’origine du phénomène et logiquement leader international dans le domaine du VTC, vous retrouverez des chauffeurs Uber dans quasiment toutes les grandes villes européennes. Oui, on a bien dit quasiment toutes : ne perdons pas de vue que dans certains pays ou certaines villes, Uber est interdit (citons par exemple Copenhague).

Le concurrent principal (et celui qui est souvent présent là ou Uber ne l’est pas…) :

Tout droit venu d’Estonie et en forte croissance, Bolt présente un avantage non négligeable pour les voyageurs : il est présent là ou Uber ne l’est pas (ou trop peu). Bolt est très répandu dans les pays de l’Est (Estonie, Lituanie, Lettonie, Roumanie, Moldavie, République tchèque, Pologne, Slovaquie, Ukraine…) et du Nord (Suède, Norvège). On le retrouve également sur l’île de Malte ou de Chypre.

Bolt est en train de gagner du terrain en France, en Allemagne, au Portugal ou encore en Espagne.

Une autre alternative intéressante en Europe :

Vous en avez sûrement entendu parler : le service Freenow commence à se développer dans certains pays européens et fait de la concurrence aux deux autres champions du VTC mentionnés plus haut.

Freenow est disponible dans les capitales et grandes villes touristiques des pays suivants (et ne compte pas s’arrêter là) : France, Portugal, Allemagne, Autriche, Royaume-Uni, Pologne, Espagne, Irlande, Italie et Roumanie.

La référence espagnole

Référence du VTC en Espagne, Cabify dessert pas moins de 11 villes espagnoles de la métropole. Ce service fait appel à des chauffeurs VTC comme à des taxis traditionnels.

Le spécialiste du VTC en Ukraine :

Si vous vous déplacez en Ukraine, vous allez forcément en entendre parler car il s’agit de la référence locale (le fait que cette entreprise ait été créée en Ukraine n’est pas pour rien dans sa popularité 😉).

Uklon est disponible dans les 26 plus grandes villes ukrainiennes.



Et au niveau des taxis, ça donne quoi ?

  • Royaume-Uni :

Commençons par les taxis les plus réputés au monde : les fameux taxis londoniens. Certains argueront même que cette expérience fait partie des must-do lors de tout séjour dans la capitale britannique !

Ne soyez pas surpris si votre chauffeur n’utilise pas de GPS : les chauffeurs des taxis londoniens connaissent la ville comme leur poche et ont tous passé l’examen de taxi le plus difficile au monde.

Dans les autres villes du pays, le service est similaire à celui des autres pays européens.

  • France, Belgique, Pays-Bas, Allemagne, Suisse, etc. :

Depuis plusieurs années, des applications de taxis ont fait leur apparition et sont disponibles dans plusieurs pays européens.

On retient notamment taxi.eu, disponible dans de nombreux pays européens : Belgique (les principales grandes villes), France (Paris et région lyonnaise), Danemark (les principales grandes villes), Allemagne (les principales grandes villes), Pays-bas (Amsterdam), Irlande (Dublin), Luxembourg, Autriche (les principales grandes villes), Suisse (les principales grandes villes), République tchèque (Prague).

Cette application vous permettra de faire votre réservation en fonction de vos critères de sélection (lieu, destination, type de véhicule, etc.), d’avoir une estimation de la course, de suivre votre chauffeur et de réaliser le paiement de la course en ligne.

    • Italie, Grèce, Espagne, etc. :

    Pas d’application de taxis ici (mais des applications de VTC néanmoins, voir paragraphe ci-dessus).

    Si vous choisissez d’emprunter un taxi sans passer par une application, vous ne pourrez jamais être sûr(e) à 100% du montant de la course…

    Afin de maîtriser votre budget et de connaître à l’avance le tarif de prise en charge, il peut être préférable de passer par une application de VTC (comme Uber, Bolt ou Freenow) : ainsi, pas de mauvaises surprises !

    • Le cas particulier de la Bulgarie :

    La Bulgarie utilise une application de taxi spécifique qui vous sera nécessaire si vous souhaitez vous déplacer en taxi dans les grandes villes du pays : l’utilisation de taxime est semblable à celle de la plupart des applications de taxis ou de VTC. Petite précision : le paiement est réalisé au sein du taxi (généralement en espèces) et non via l’application, mais le prix de la course est connu à l’avance.

    Combien va-t-on débourser pour une course en taxi ou en VTC ?

    • En taxi :

    Pour vous donner un ordre de grandeur de ce que coûte une course en taxi selon les pays européens, nous allons nous baser sur nos propres expériences ainsi que sur une étude très utile d’Airmundo, qui compare les courses des 50 trajets « aéroport -> centre-ville » les plus fréquentés en Europe.

    Commençons par le pays où prendre un taxi se révèle sans surprise loin d’être bon marché : la Suisse. Comptez en moyenne 4 à 7 € le kilomètre !

    Viennent ensuite les taxis du nord de l’Europe (Norvège, Suède, Finlande, Benelux, Allemagne, France), d’Italie et du Royaume-Uni, également réputés pour leurs tarifs élevés. Le trajet centre-ville <-> aéroport reviendra généralement à 2-3 €/km, mais il faudra ajouter à cela le prix de la prise en charge, qui peut lui aussi faire mal pour des trajets courts dans certains pays. Citons par exemple Rovaniemi (en Laponie finlandaise), où le simple fait de monter dans un taxi vous reviendra déjà à 10 €, auxquels il faudra bien entendu ajouter la tarification au kilomètre…

    Au Portugal et en Espagne, les tarifs se situent généralement autour de 1,5-2 €/km.

    Viennent ensuite les pays où monter dans un taxi ne videra pas votre porte-monnaie, notamment les pays d’Europe de l’Est, comme la Pologne, la Hongrie, l’Ukraine, la Russie où encore la Roumanie, qui pratiquent des prix entre 0,50 et 1 € du kilomètre.

    Arrive enfin l’eldorado du taxi pour le voyageur européen : la Turquie. Comptez en moyenne entre 0,2 et 0,5 € seulement par kilomètre !

    • En VTC :

    Pas de mauvaise surprise avec les applications de chauffeurs privés : l’estimation du prix de la course vous est donnée avant chaque réservation de trajet !

    Lors de nos dix dernières années de voyages, lorsque nous nous trouvions dans des pays où nous avions le choix entre application de VTC et taxi traditionnel, le chauffeur privé (Uber, Bolt, etc.) se révélait systématiquement moins cher (ou à prix équivalent) que le taxi, mais jamais à un prix plus élevé.

    SOURCES :  AirMundo, Uber, Bolt, Freenow, uklon, Gett, taxime, taxi.eu, G7, cabify

    Clause de non-responsabilité : les informations figurant sur cette page ne sont pas exhaustives. Elles reposent sur les dernières données disponibles recueillies auprès de sources sûres et ouvertes au public (sources que nous mentionnons généralement dans nos articles). Bien que Travel Addicts s’efforce de les tenir à jour, nous n’assumons aucune responsabilité, de quelque nature que ce soit, quant à l’exhaustivité et à l’exactitude de ces informations.

    Cet article est susceptible de contenir des liens affiliés, ce qui signifie que nous pourrions percevoir une petite commission (sans coût supplémentaire pour nos lecteurs !) si ceux-ci choisissaient d’acheter un service ou un produit via l’un de ces liens.

    Voyagez bien informé(e) 🌍 🗞️

    Recevez tous les nouveaux articles dans votre boîte mail ( 1 email maximum par semaine - garantie zéro spam).

    L’actu voyage

    Trouvez votre hôtel au meilleur prix

    + d’astuces voyage

    Voir tous les articles Voyagez futé(e)

    Voyageurs : attention à la fermeture progressive des réseaux 3G !

    Voyageurs : attention à la fermeture progressive des réseaux 3G !

    De plus en plus de pays ferment progressivement leurs réseaux 2G/3G, à commencer par les États-Unis. Attention donc, si vous prévoyez un voyage à l’étranger, à bien vérifier que votre téléphone est compatible 4G/5G.

    Pourquoi prendre un VPN avant de partir en voyage ?

    Pourquoi prendre un VPN avant de partir en voyage ?

    Vous entendez de plus en plus souvent parler de VPN dans votre quotidien numérique, et vous vous demandez en quoi il vous serait utile en voyage (ou dans votre salon) ? On vous explique tous les avantages du VPN dans cet article !



    + d’actu voyage

    Share This