La Turquie ne demandera pas de passeport vaccinal aux voyageurs étrangers

Mis à jour le 06/06/2022 | Publié le 20/03/2021 | Voyage et Covid, Infos covid par pays

p

Update

Depuis le 1er juin 2022, la Turquie ne demande plus de test Covid-19 ! 

Un communiqué diffusé par le ministère de l’Intérieur turc précise qu’à « partir du 1er juin 2022, un rapport de test PCR avec un résultat négatif maximum de 72 heures avant l’entrée ou un test antigénique rapide négatif effectué dans un délai maximum de 48 heures à compter de l’entrée ne sera plus requis pour entrer dans le pays ».

À l’heure où de nombreux pays allègent les restrictions pour les voyageurs vaccinés ou projettent de mettre en place un passeport vaccinal, la Turquie nage à contre-courant. Devant les inégalités qui frappent les habitants des quatre coins de la planète quant à l’accès aux vaccins anti-covid, les autorités du pays ont décidé de ne pas mettre en place de passeport vaccinal et de continuer à accueillir les voyageurs du monde entier.

 

La Turquie ne demandera pas de passeport vaccinal aux voyageurs étrangers

 

La Turquie s’aligne donc avec les recommandations de l’OMS, qui s’est récemment prononcée contre le passeport vaccinal, qui pose des problèmes éthiques et pratiques, et menace de renforcer les inégalités et les discriminations.

Actuellement, les voyageurs à destination de la Turquie doivent présenter le résultat négatif à un test PCR de moins de 72h (consultez toutes les informations pour voyager en Turquie pendant la pandémie de covid-19 dans notre article dédié). D’après une annonce récente de Mehmet Ersoy, le ministre turc du Tourisme, cette exigence de test PCR sera révisée au 15 avril et éventuellement levée.

Les employés du secteur touristique feront partie des publics prioritaires pour la vaccination en Turquie et auront accès au vaccin dès le printemps, afin de pouvoir assurer la sécurité des voyageurs.

D’autre part, la Turquie proposera prochainement aux voyageurs de souscrire à une assurance covid (coût à partir d’une quinzaine d’euros par séjour) qui couvrira les frais médicaux (traitement, hospitalisation…) en cas de contraction de la covid-19 pendant leur voyage.

 

Lire aussi :

Clause de non-responsabilité : les informations figurant sur cette page ne sont pas exhaustives. Elles reposent sur les dernières données disponibles recueillies auprès de sources sûres et ouvertes au public (sources que nous mentionnons généralement dans nos articles). Bien que Travel Addicts s’efforce de les tenir à jour, nous n’assumons aucune responsabilité, de quelque nature que ce soit, quant à l’exhaustivité et à l’exactitude de ces informations.

Articles similaires

Share This