La Croatie, nouvel eldorado des voyageurs ?

Mis à jour le 06/08/2021 | Publié le 25/11/2020 | Idées voyages, Infos covid par pays, Voyage et Covid

p

Important

Cet article a été rédigé en novembre 2020. Pour connaître toutes les conditions de voyage actuelles en Croatie, merci de consulter le paragraphe dédié en bas de cette page.

La Croatie, ce ravissant pays d’Europe du Sud-Est qui compte à lui seul plus d’un millier d’îles en mer Adriatique, est l’un des rares pays d’Europe à être parvenu à sauver sa saison touristique en 2020, malgré la pandémie de covid-19.

Alors que l’Espagne voyait s’effondrer son nombre de visiteurs de 75 % sur les huit premiers mois de l’année, 6,8 millions de touristes étrangers visitaient la Croatie, soit 41% du nombre de voyageurs enregistrés l’année précédente au cours de cette même période.

Quelle est la raison de ce succès ? Étant nous-mêmes en tour du monde, nous passons de nombreuses heures chaque semaine sur les réseaux sociaux et les communautés de voyageurs internationaux à scruter, notamment, les évolutions des mesures mises en place par chaque pays, mais aussi et surtout les ressentis des voyageurs aux quatre coins du monde.

Car outre le fait de voir de belles choses, ce qui fait l’intérêt d’un voyage, avant tout, c’est le ressenti, l’ambiance, la chaleur de l’accueil, le bien-être que l’on éprouve à se mêler à la vie quotidienne des habitants, à partager avec eux un instant de vie, à découvrir des coutumes et des traditions qui nous étaient jusqu’alors inconnues.

Il est certain que lorsqu’on rêve à un voyage, ce sont en premier lieu les attraits touristiques du pays que l’on compte visiter qui nous attirent et nous donnent l’envie d’y foncer : un palais célèbre dans le monde entier, une ville d’art constellée de monuments, un site millénaire classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, l’ascension d’un volcan…

 

La Croatie, nouvel eldorado des voyageurs ?

    Pourtant, la beauté des sites n’est pas toujours suffisante. Qu’est-ce qui fait la féérie d’une ville, par exemple ? La doit-elle uniquement à la majestuosité de ses monuments ou à la beauté de ses éclairages nocturnes ?

    La réponse est non, et tout voyageur à l’ère du covid comprendra aisément notre point de vue : vous avez beau vous trouver au cœur d’une ville de toute beauté que vous rêviez de visiter depuis l’enfance, le ravissement ne sera pas à son comble si l’accueil que l’on vous réserve est glacial ou si l’atmosphère générale est triste et sombre.

    Dans certains pays autrefois connus pour leur ambiance festive, on ne peut aujourd’hui qu’être troublé (glacé ? 😳) devant les rues désertées, les terrasses vidées, les établissements fermés et le manque de vie, de rires, de bruit, d’animation, le manque de tout ce qui nous faisait apprécier ces destinations.

    Revenons donc à nos moutons. En lisant les milliers de messages postés chaque mois sur les communautés de voyageurs aux quatre coins du monde, nous sommes devenus curieux, très curieux, devant l’engouement des voyageurs américains pour certaines destinations européennes qu’ils visitaient alors très peu : la Croatie, le Monténégro, la Serbie, la Macédoine du Nord et l’Albanie.

     

    La Croatie, nouvel eldorado des voyageurs ?

      Des destinations qui pour certaines, avouons-le, n’attiraient autrefois pas vraiment l’attention des touristes. Pourtant, depuis plusieurs mois, de nombreux voyageurs nord-américains se rendent dans ces pays qu’ils plébiscitent pour leur accueil chaleureux, leurs villes dynamiques et leurs sites naturels de toute beauté.

      Ça nous a laissés… perplexes. On a tout de suite eu envie d’en savoir plus. Déjà, parce qu’il y a un petit côté grisant à découvrir des destinations plus méconnues. C’est vrai qu’à première vue, la Thaïlande, le Mexique, l’Équateur, ça nous paraissait plus exotique. Pourtant, en lisant les récentes expériences des voyageurs à Tirana, Belgrade, Zagreb ou Skopje, on a eu la sensation que l’exotisme et le dépaysement, c’est finalement là qu’on le trouverait, dans des destinations méconnues aux parfums entremêlés d’Orient, d’Europe de l’Est et d’Occident.

      Après l’Espagne et les Canaries, on devait prendre le chemin du Mexique. Et puis soudain, on s’est pris à rêver des Balkans. D’après les voyageurs américains, c’était l’une des rares destinations du monde où la vie était encore normale et l’ambiance sereine et apaisée, malgré une évolution peu favorable des chiffres de la covid, comme partout dans le monde.

       

      La Croatie, nouvel eldorado des voyageurs ?

        Nous nous trouvions à ce moment-là en Espagne. Nous aimons l’Espagne, nous y étions allés plusieurs fois ces dernières années, et nous avons même été fascinés par certaines de ses régions. L’Andalousie, par exemple, où l’atmosphère festive des villes associée à la grâce de ses palais arabo-andalous et à la douceur de vivre nous ont tant séduits que nous y avons voyagé trois fois en l’espace de quelques années.

        Pourtant, cette fois-ci, nous n’avons pas tout à fait reconnu l’Espagne que nous aimions. On en revient à ce que l’on disait plus haut : la beauté des sites ne fait pas tout, l’atmosphère a son importance. Difficile, quand on connaît l’Espagne, de ne pas être peiné devant le manque de vie, d’animation, de rires…

        Nous étions en Espagne, sans y être vraiment. Aussi, nous avons été irrésistiblement attirés par la promesse d’une destination où la vie aurait encore un semblant de normalité.

        Ni une ni deux : nous voilà donc en Croatie, la destination touristique habituellement la plus visitée de la région des Balkans (dont près de 50% du pays fait partie : Dalmatie, Istrie, et territoires au sud de la Save). Avec la forte diminution (disparition ?) des vols sur le continent européen, il nous aura fallu pas moins de 24 heures de voyage, trois vols et une nuit vautrés sur les sièges d’un aéroport pour atteindre cette destination tant espérée. Et là…

        Notre lune de miel avec Zagreb a débuté. Oui, parce qu’après la morosité ambiante de l’Espagne, la vie et l’animation de Zagreb était comme de l’air frais qui entrait soudain dans nos poumons.

         

        La Croatie, nouvel eldorado des voyageurs ?

          Ici, les terrasses se remplissent en début de soirée de jeunes et moins jeunes venus célébrer simplement le plaisir d’être ensemble. Les magasins sont ouverts, les restaurants et les bars aussi, la ville vit et vibre. Il y a un an, tout ceci nous aurait semblé normal. Aujourd’hui, c’est suffisamment rare pour être apprécié (et célébré).

          Non pas que les Croates ne fassent pas attention à la propagation du virus. Comme partout, les autorités surveillent attentivement la situation épidémiologique et mettent tout en œuvre pour ne pas être dépassés par cette seconde vague, qui frappe, ici aussi.

          Les habitants se retrouvent plus facilement en extérieur qu’en intérieur, les établissements de restauration favorisent le service en terrasse, le gel hydroalcoolique est présent à l’entrée de chaque magasin, les masques sont obligatoires dans les lieux clos.

          Les précautions sont donc prises partout, sans que jamais, cependant, cela ne devienne pesant. La vie est restée normale, tout simplement.

          La Croatie est aussi le seul pays de l’espace Schengen à avoir autorisé l’entrée des voyageurs non-européens dès cet été (sous réserve qu’ils présentent un test PCR négatif de moins de 48 heures ainsi qu’une réservation dans un établissement d’hébergement touristique). Ces derniers ont donc pu profiter de l’hospitalité croate sans craindre d’être refoulés aux frontières de l’Europe.

           

          La Croatie, nouvel eldorado des voyageurs ?

            Pour les citoyens européens, l’accès au territoire croate est encore plus simple : pas de test exigé, pas de quarantaine (et ce quel que soit votre pays de provenance), un simple formulaire à remplir en ligne et vous voilà en terre croate !

            Pas étonnant, donc, que la Croatie ait réussi à préserver une partie de son activité touristique malgré le chaos international provoqué par la pandémie de covid.

            Voyant d’un bon œil l’afflux de touristes nord-américains, la Croatie a eu l’idée de développer un visa “Digital Nomad” ouvert à toutes les nationalités, qui permettra à des travailleurs en ligne du monde entier (devenus nombreux avec la crise du covid : salariés en télétravail, travailleurs freelance…) de passer une année complète dans le pays pour y travailler à distance.

            C’est le deuxième pays d’Europe seulement à mettre en œuvre un tel projet, après l’Estonie (mais sur plusieurs plans, notamment celui du climat, la Croatie aura certainement la préférence des nomades digitaux venus d’outre-Atlantique).

            Après cet aparté digital nomadien, revenons une fois de plus à nos moutons : nos découvertes croates. Car oui, en plus d’être un pays accueillant et serein au milieu de ce chaos pandémique, la Croatie est un beau pays, qui offre tout un panel d’activités réjouissantes aux voyageurs.

            Villes riches en histoire et sites classés (comme Split et Dubrovnik), parcs naturels de toute beauté (Plitvice Lakes, Krka…), observation de la faune marine (île de Lošinj), plages de rêves et criques paradisiaques sur les îles croates, monuments antiques (le fabuleux amphithéâtre de Pula, les vestiges romains de Split et de Zadar…), villes fortifiées (Dubrovnik, Korčula, Krk…), activités sportives (randonnées, impressionnantes tyroliennes, cyclisme, activités nautiques…), douceur de vivre méditerranéenne le long de la côte adriatique, charme des villes de l’Est à Zagreb… Il y en a pour tous les goûts.

             

            La Croatie, nouvel eldorado des voyageurs ?

              Pour les gastronomes, il est également facile de se plaire en Croatie, notamment pour les amateurs de douceurs sucrées : vous vous trouvez dans un pays où la tradition de la pause café a son importance.

              Zagreb regorge de cafés offrant délicats breuvages et délicieux gâteaux aux affamés 😋. Partout dans le pays, vous trouverez de succulentes pâtisseries aux accents de gâteaux viennois. Et surtout, en Istrie, ne manquez pas les nombreuses spécialités à la truffe, omniprésente dans la gastronomie locale.

              Pour les déjeuners sur le pouce et les voyageurs à petit budget, on trouve de la street food à chaque coin de rue. Le börek (feuilleté à la viande, au fromage, aux pommes de terre, aux épinards…), pâtisserie salée originaire d’Asie centrale, est partout et présente de fortes similitudes avec le börek turc.

               

              La Croatie, nouvel eldorado des voyageurs ?

                Pour conclure cette parenthèse croate, nous dirons simplement qu’il est difficile de quitter la Croatie, surtout en cette période compliquée où elle a si bien su préserver sa douceur de vivre et son hospitalité. Nous en repartirons avec l’envie de poursuivre notre découverte de cette région riche en histoire qu’est les Balkans. La situation aux frontières et les restrictions liées à la pandémie de covid nous le permettront-elles ? Ça, la suite nous le dira… 😉

                 

                Quelles sont les conditions actuelles de voyage en Croatie pendant la pandémie de covid-19 ?

                (Dernière mise à jour : le 06/08/2021)

                Test PCR ou antigénique

                SELON LES CAS

                Tous les voyageurs de 12 ans et plus doivent présenter soit :

                • un test PCR négatif de moins de 72h avant leur arrivée en Croatie
                • OU un test antigénique négatif de moins de 48h avant leur arrivée en Croatie
                • OU un certificat de vaccination montrant qu’ils ont été complètement vaccinés au moins 14 jours avant et pas plus de 270 jours avant leur arrivée à l’aide de l’un des vaccins suivants : AstraZeneca (Vaxzevria), Pfizer, Moderna, Janssen, Sinopharm ou Sputnik V.
                • OU une preuve de rétablissement de la covid-19 de 180 jours maximum avant l’arrivée + un certificat de vaccination montrant qu’au moins une dose de vaccin a été reçue pas plus de 270 jours avant l’arrivée en Croatie.
                • OU une preuve de rétablissement récent de la covid-19 : un test PCR ou antigénique positif datant de plus de 11 jours et de moins de 270 jours avant l’arrivée.
                • En provenance de Suisse ou des pays de l’UE, il est aussi possible d’entrer en Croatie avec seulement une dose de vaccin : Moderna, Pfizer ou Sputnik V reçue 22 à 42 jours avant l’arrivée, ou encore une dose d’AstraZeneca (Vaxzevria) reçue 22 à 84 jours avant l’arrivée.

                Les voyageurs en transit qui passent moins de 12h en Croatie ne nécessitent ni test covid, ni certificat de vaccination, ni preuve de rétablissement.

                Quarantaine pour les voyageurs arrivant de France

                NON

                Documents obligatoires à présenter à l’arrivée dans le pays

                • Le formulaire d’entrée en Croatie doit être complété en ligne et présenté à l’arrivée afin de faciliter les démarches. Il est accessible via ce lien.

                Assurance Covid obligatoire

                NON

                Visa et conditions d’entrée

                • Passeport ou carte nationale d’identité en cours de validité

                Rectrictions en vigueur sur place

                • Port du masque dans les lieux clos et les transports en commun ;
                • Port du masque en extérieur recommandé lorsque la distance de 2 mètres ne peut pas être maintenue entre les personnes ;
                • Les restaurants et bars sont ouverts.
                • Les magasins, coiffeurs, lieux culturels (musées, théâtres, cinémas…) sont ouverts, mais accueillent un nombre limité de visiteurs.
                • Les hébergements touristiques sont ouverts.
                • Pas de restrictions de déplacement entre régions.

                Suivi de la situation liée à la Covid-19 (nombre de cas, régions les plus touchées…)

                Rapport quotidien des autorités croates.

                Un dépistage virologique est-il obligatoire pour le retour en France ?

                Depuis le 9 juin 2021, de nouvelles mesures sont en vigueur pour les voyages à destination de la France (y compris pour les ressortissants français). Les exigences de tests covid, de quarantaine et de motifs impérieux varient selon le pays de provenance, mais aussi selon d’autres paramètres (notamment si le voyageur est vacciné contre la covid-19 ou non). Plus d’infos dans cet article.

                La Croatie, nouvel eldorado des voyageurs ?
                Clause de non-responsabilité : les informations figurant sur cette page ne sont pas exhaustives. Elles reposent sur les dernières données disponibles recueillies auprès de sources sûres et ouvertes au public (sources que nous mentionnons généralement dans nos articles). Bien que Travel Addicts s’efforce de les tenir à jour, nous n’assumons aucune responsabilité, de quelque nature que ce soit, quant à l’exhaustivité et à l’exactitude de ces informations.

                Articles similaires

                On a testé… la balade en dromadaire à Lanzarote

                On a testé… la balade en dromadaire à Lanzarote

                Les dromadaires, on ne s’attend pas vraiment à les trouver ici, à Lanzarote. Pourtant, voilà cinq siècles qu’ils arpentent les étendues désertiques des Canaries. Où les trouver ? Comment faire une balade en dromadaire à Lanzarote ? On vous dit tout ici.

                lire plus
                Comment voyager sans stress partout dans le monde quand on a la phobie des moustiques (et autres petites bêtes)…

                Comment voyager sans stress partout dans le monde quand on a la phobie des moustiques (et autres petites bêtes)…

                On peut être baroudeur(se) chevronné(e), avoir traversé des dizaines de pays dans des conditions de confort pas toujours optimales, et être phobique des moustiques, tétanisé(e) du bourdonnement, boursouflé(e) à la moindre piqûre. Pas de panique, vous n’êtes pas seul(e) ! Retrouvez ici toutes nos astuces pour un voyage serein.

                lire plus
                Alligators en pagaille, conquête spatiale, plages de rêve et montagnes russes à en perdre la tête : Bienvenue en Floride !

                Alligators en pagaille, conquête spatiale, plages de rêve et montagnes russes à en perdre la tête : Bienvenue en Floride !

                Les immanquables d’un voyage en Floride et tous nos conseils pour façonner votre itinéraire idéal. Partez à la conquête de l’espace, hurlez de terreur dans les montagnes russes, retrouvez-vous nez à nez avec alligators et pythons birmans, arpentez Miami de jour comme de nuit… Aucun risque de vous ennuyer en Floride !

                lire plus

                Recevez un e-mail à la diffusion de nos prochains articles

                * Vous pourrez vous désabonner à tout moment.

                Pin It on Pinterest

                Share This