4 choses à savoir sur le nouveau pass sanitaire au Quintana Roo (Mexique)

Mis à jour le 02/08/2021 | Publié le 30/07/2021 | Voyage et Covid, Infos covid par pays, Vaccin et voyages

p

Update du 02/08/21

Important : le gouvernement local du Quintana Roo a fait marche arrière. Le pass sanitaire ne sera finalement pas obligatoire pour les clients des établissements touristiques (hôtels, restaurants, bars…), mais uniquement pour les employés de ces établissements. Ainsi, les personnes se rendant au restaurant ou dans un hôtel n’auront pas besoin de présenter un certificat de vaccination ou un test covid négatif, contrairement à ce qui avait été annoncé par les autorités locales quelques jours auparavant.

Les restaurants et bars devront néanmoins cesser d’accueillir de nouveaux clients à 22h30, et limiter leurs capacités d’accueil à 50% (sans quoi ils pourront être sanctionnés par une fermeture temporaire de leur établissement).

Depuis le début de la crise sanitaire en mars 2020, l’immense majorité des pays du monde ont au moins une fois fermé leurs frontières aux voyageurs internationaux (ou ont tout au moins considérablement durci leurs politiques d’accueil des étrangers). Pas le Mexique. S’il y a bien un pays dans le monde qui a su conserver ses qualités d’accueil et qui a choisi de rester ouvert aux étrangers malgré la pandémie (tout en mettant en place des mesures sanitaires pour contrôler l’épidémie), c’est bien le Mexique.

Il a d’ailleurs, pour cette raison, fortement gagné en popularité auprès des voyageurs du monde entier. Aujourd’hui, comme beaucoup de pays dans le monde, il fait face par endroits à une recrudescence de l’épidémie et doit donc mettre en place des mesures adaptées, comme celles qui viennent d’entrer en vigueur dans l’État du Quintana Roo, qui compte certaines des destinations les plus prisées des voyageurs (Cancun, par exemple, est la deuxième ville la plus touristique du pays après Mexico).

Que faut-il savoir sur ces nouvelles mesures si vous vous rendez prochainement au Mexique ? La réponse dans cet article !

4 choses à savoir sur le nouveau pass sanitaire mis en place au Mexique dans l'État du Quintana Roo

Photo by Tom Robak on Unsplash




    1. Les restaurants et les bars peuvent demander aux clients l’équivalent d’un pass sanitaire

    Le gouvernement local du Quintana a fait marche arrière ! Voir l’update en haut de cette page. Le reste de ce paragraphe n’est donc plus à jour.

    Le gouverneur de l’État du Quintana Roo, Carlos Joaquín González, a en effet annoncé de nouvelles mesures sanitaires qui autorisent désormais les restaurateurs et gérants de bars à demander à leurs clients de présenter soit un certificat de vaccination, soit un test PCR ou antigénique de moins de 72h pour entrer dans leur établissement. Cette mesure s’applique théoriquement à tous les établissements ayant eu le droit d’opérer à plus de 50% de leur capacité.

    Les personnes qui travaillent dans le secteur touristique doivent elles aussi être en mesure de présenter un certificat de vaccination à leur employeur, ou bien un test covid tous les trois jours, afin d’être autorisées à travailler.

    La campagne de vaccination se poursuit au Mexique, où 47% de la population adulte du pays a reçu au moins une dose de vaccin à la date où nous écrivons ces lignes, mais ce chiffre monte jusqu’à 65% dans l’État du Quintana Roo.

     

    2. La réalité est plus souple que la théorie

    Nous avons posé la question à des spécialistes de la région, Marine et Adrien de Viviendo la Riviera Maya, agence francophone d’excursions basée à Playa del Carmen. Ils ont pu nous renseigner sur la situation actuelle (et on les en remercie vivement !), et nous ont indiqué que pour l’instant, peu d’établissements de restauration ou de bars contrôlaient leurs clients, afin de ne pas impacter négativement l’industrie touristique, qui a déjà souffert de la crise sanitaire.

    D’autre part, cette réglementation demeure pour l’instant assez floue : pas d’indication sur les vaccins acceptés, ni sur l’âge minimum à partir duquel le vaccin ou le test sont obligatoires, ce qui laisse supposer qu’une grande liberté sera accordée aux gérants d’établissements touristiques pour effectuer leurs contrôles.

     

    3. Les hôtels du Quintana Roo peuvent également exiger une preuve de vaccination ou un test covid

    Le gouvernement local du Quintana a fait marche arrière ! Voir l’update en haut de cette page. Le reste de ce paragraphe n’est donc plus à jour.

    La nouvelle réglementation en place prévoit de sanctionner les établissements qui n’appliqueraient pas cette mesure. Si vous vous rendez prochainement au Quintana Roo, n’hésitez pas à entrer en contact avec votre établissement hôtelier en amont de votre séjour afin d’avoir de plus amples informations sur la réglementation qu’il applique.



     

    4. Il reste tout à fait possible de voyager au Quintana Roo

    Rappelons que le Mexique est l’un des très rares pays du monde à accueillir les voyageurs sans certificat vaccinal, ni test covid, ni quarantaine, et ce depuis le tout début de la pandémie. Seul le formulaire Vuela Seguro doit être complété en ligne avant votre voyage (n’oubliez pas de l’imprimer afin de pouvoir le présenter à l’embarquement car certaines compagnies aériennes l’exigent au moment du départ).

    D’après les informations recueillies auprès de Marine et Adrien, tous les sites touristiques sont ouverts dans l’État du Quintana Roo, mais aussi dans ceux du Yucatán et de Campeche. Des quotas sont en place sur quelques sites afin de limiter le nombre de visiteurs journaliers : 3000 visiteurs par jour à Chichen Itzá (par groupes de 9 personnes maximum + le guide) et 2000 sur le site archéologique de Tulum. Un couvre-feu est en vigueur à partir de 23h, heure à laquelle tous les commerces ferment.

    Vous partez bientôt pour le Mexique ? → Retrouvez la carte officielle de la situation épidémiologique et du niveau d’alerte de chaque État sur le site du gouvernement mexicain.

    SOURCES :  Viviendo la Riviera Maya, Gobierno de México, Mexico News Daily

    Clause de non-responsabilité : les informations figurant sur cette page ne sont pas exhaustives. Elles reposent sur les dernières données disponibles recueillies auprès de sources sûres et ouvertes au public (sources que nous mentionnons généralement dans nos articles). Bien que Travel Addicts s’efforce de les tenir à jour, nous n’assumons aucune responsabilité, de quelque nature que ce soit, quant à l’exhaustivité et à l’exactitude de ces informations.

    Cet article contient des liens affiliés, ce qui signifie que nous pouvons percevoir une petite commission (sans coût supplémentaire pour nos lecteurs !) si ceux-ci choisissent d’acheter un service ou un produit via l’un de ces liens.

    Voyagez bien informé(e) 🌍 🗞️

    Recevez tous les nouveaux articles dans votre boîte mail ( 1 email maximum par semaine - garantie zéro spam).

    ARTICLES RÉCENTS




    Articles similaires



    Alitalia tire sa révérence

    Alitalia tire sa révérence

    Que faire si vous avez un billet Alitalia pour un vol prévu après le 15 octobre 2021 ? Quelle compagnie prendra le relais ? Pourrez-vous être remboursé(e) ? Toutes les réponses dans cet article.

    lire plus

    Recevez un e-mail à la diffusion de nos prochains articles

    * Vous pourrez vous désabonner à tout moment.

    Pin It on Pinterest

    Share This