Vous saurez tout sur Pablo Escobar !

Mis à jour le 10/12/2020 | Publié le 16/03/2020 | Colombie

On aime :    🤩  🤩  🤩

En sortant de ce musée interactif, vous saurez tout sur la traque et la chute de Pablo Escobar, le tristement célèbre leader du cartel de Medellín (dont vous pourrez apercevoir la Harley-Davidson en édition limitée). Si, comme nous, vous avez suivi avec beaucoup d’intérêt les trois (génialissimes) saisons de la série Narcos de Netflix, vous apprécierez sans aucun doute la visite 😊 

Activement recherché par la police après avoir créé un empire international de la drogue et plongé la Colombie dans un cycle de violences sans fin, Pablo Emilio Escobar Gaviria fut tué par la police colombienne à Medellín le 2 décembre 1993, au lendemain de son 44ème anniversaire.

Classé 7ème homme le plus riche du monde en 1989 par le magazine américain Forbes, il était alors à la tête d’une fortune estimée à trois milliards de dollars. Le cartel de Medellín contrôlait à cette époque 80% du trafic mondial de cocaïne.

A deux pas de l’emblématique place Bolívar, la visite du museo histórico de la policía nacional est un véritable plongeon dans l’histoire contemporaine colombienne.

De jeunes guides anglophones (ou hispanophones pour les voyageurs dont l’espagnol n’est pas rouillé comme le nôtre 😁), qui effectuent un service d’une année au sein de la police nationale colombienne, guident les visiteurs au travers de l’ancien quartier général de la police, un bel édifice datant de 1923.

Leurs anecdotes sont tout simplement captivantes, et permettent de mieux comprendre  les efforts déployés par les forces de l’ordre pour anéantir les cartels de la drogue et limiter l’influence des narcos.

Plus de 182 000 hommes et femmes travaillent aujourd’hui pour la police nationale colombienne. Le Chef de la Police est directement désigné par le président colombien. La police colombienne, créée en 1891 par un policier français, le commissaire Gilibert, est organisée sur le modèle de la police française.

Elle demeure la cible récurrente de groupes armés, comme en témoigne l’attaque perpétrée contre une école de police à Bogotá en 2019.

La visite s’achève par la découverte d’une impressionnante salle des armes et une vue à 360 degrés sur Bogotá depuis le toit de ce bel édifice. Un très bon moment et une visite passionnante que nous ne sommes pas prêts d’oublier !

Informations pratiques : musée fermé le lundi, ouvert tous les autres jours de 8h à 17h. Les visites n’ont pas lieu à toutes les heures, il faut se renseigner auprès du policier à l’entrée. La visite est gratuite.

Le musée de la police nationale, où vous apprendrez tout sur la traque de Pablo Escobar

Vous saurez tout sur Pablo Escobar – Galerie photos

Cliquez sur les images pour les agrandir

Articles similaires

Où aller (et ne pas aller !) à Bogotá

Où aller (et ne pas aller !) à Bogotá

Nos conseils pour vous orienter et vous déplacer dans Bogotá : les quartiers à découvrir, les endroits à éviter, les lieux à ne pas manquer…

lire plus
Quinta de Bolívar

Quinta de Bolívar

La Quinta de Bolívar est un musée dédié au héros national Simón Bolívar, au cœur d’une élégante villa du 19è siècle, qui lui servit de lieu de résidence.

lire plus

Pin It on Pinterest

Share This